Un fabricant suisse de produits alimentaires utilise NiceLabel pour normaliser son étiquetage

Les défis

  • Manque de standardisation
  • Lourd fardeau informatique
  • Formats de modèles codés en dur
  • Manque d’historique de version

Solutions

  • NiceLabel LMS Enterprise
  • Intégration avec SAP ECC et SAP MII
  • Impression d’étiquettes à partir de terminaux portables Windows et Android
  • Fonctionnalité unique des allergènes et tables de nutrition

Résultat

  • Étiquettes précises et cohérentes
  • Pas de modifications d'étiquettes non autorisées
  • Respect total des exigences régionales et réglementaires
  • Approche normalisée de l’étiquetage à travers toutes les entreprises de production et les boulangeries

Photo5

Standardisez votre étiquetage sur l’ensemble de vos sites pour
réduire les erreurs et vous mettre en conformité.

Demander un rendez-vous gratuit

Contexte

Coop, diminutif de « Coopérative », est le deuxième plus grand détaillant de Suisse, comptant 86 000 salariés à travers toute l’Europe. Coop regroupe des magasins de vente au détail (2 300 en Suisse), des grossistes et des entreprises de production répartis dans toute l’Europe. Les entreprises de production traitent un large éventail de produits alimentaires et de boissons, dont du chocolat, des bananes, des céréales, de l’eau minérale, du vin, du vinaigre et des viennoiseries. En 2017, le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise était de 25 milliards d’euros. Coop a plus de 600 imprimantes, dont des imprimantes d’étiquettes et de marquage direct (CIJ) dans ses différents sites de production. L’entreprise imprime un large éventail d’étiquettes, dont des étiquettes d’articles en vente, placées dessus. Ces étiquettes comportent des informations relatives aux allergènes, aux ingrédients et nutritionnelles. Elle imprime également des étiquettes d’emballages, comportant des informations relatives aux ingrédients, aux allergènes et à la date d’expiration, ainsi que des étiquettes pour palettes.

Exigences linguistiques uniques

Le site opérationnel suisse de Coop impose des exigences uniques à son logiciel d’étiquetage. Il doit pouvoir imprimer les informations de l’étiquetage en 3 langues différentes. Selon l’emplacement de leurs boulangeries (en région suisse, allemande ou francophone), il doit pouvoir sélectionner la combinaison de langues appropriée et imprimer toutes les informations sur l’étiquette dans le bon format.

Entreprise : Coop
Industrie : Alimentaire et agro-alimentaire
Solution : LMS Enterprise

Les défis

La multiplicité des systèmes d'étiquetage a entraîné un manque de normalisation

Avant d’installer NiceLabel, Coop avait 7 solutions logicielles différentes pour l’impression d’étiquettes. Certaines d’entre elles étaient des logiciels d’impression d’étiquettes dédiés, et dans d’autres cas, l’entreprise imprimait directement à partir de SAP (son système ERP) à l’aide de SAPscript et de SmartForms. Le large éventail de logiciels d’étiquetage permettait difficilement de savoir qui était responsable de la conception des étiquettes. Avec autant de systèmes différents de production d’étiquettes, il n’y avait aucune cohérence dans le formatage des étiquettes. La multiplicité des systèmes d’étiquetage impliquait également de devoir créer la même étiquette plusieurs fois pour convenir à différents systèmes et à différentes imprimantes. Gérer ces étiquettes et les mettre à jour demandait beaucoup d’organisation.

La multiplicité des systèmes à travers les multiples sites de production sous-entendait également qu’il n’y avait pas de stockage centralisé. Tout était enregistré en local, ce qui augmentait le risque d’incohérences dans l’étiquetage.

La multiplicité des systèmes sous-entendait un lourd fardeau informatique

La grande variété des solutions logicielles a rendu la formation des utilisateurs difficile, car ils devaient être formés sur toutes les solutions afin de produire des étiquettes. L’abondance de solutions pesait également sur le service informatique. Pour prendre en charge autant de systèmes, ils devaient passer un certain temps à se familiariser avec chaque solution. Il était tout bonnement impossible pour l’équipe d’assistance de connaître et de comprendre toutes les fonctionnalités de toutes les plateformes d’étiquetage, ce qui signifie qu’elle ne pouvait pas apporter une assistance satisfaisante aux utilisateurs des systèmes. Et lorsque les étiquettes étaient imprimées directement à partir de SAP, le service informatique devait également assumer le rôle de concepteur d’étiquettes, un processus à la fois coûteux et lent.

L'absence d'historique d'impression compliquait l'assurance qualité

Avant NiceLabel, Coop n’avait pas de journal de production avec une vue d’ensemble des étiquettes produites. « Si quelqu’un imprimait quelque chose, personne ne pouvait reproduire ou stocker les données de cette impression à un moment spécifique ou en lien avec un numéro de lot particulier », indique Peter Meier, Responsable produit chez Collamat AG, partenaire de longue date de NiceLabel.

L’entreprise ne disposait d’aucune fonctionnalité de gestion des versions. Il n’y avait pas de flux d’approbation en place, ce qui compliquait le processus d’assurance qualité en lien avec les modifications d’étiquettes.

Cette architecture fragmentée de l’étiquetage ne pouvait plus durer. Parallèlement à sa décision de consolider ses activités de production, Coop a décidé d’installer une solution d’impression d’étiquettes normalisée. Son objectif était d’avoir des étiquettes universelles et portables, afin d’obtenir le même résultat, quelle que soit l’imprimante ou la résolution en question.

Si quelqu'un imprimait quelque chose, personne ne pouvait reproduire ou stocker les données de cette impression à un moment spécifique ou en lien avec un numéro de lot particulier.

Peter Meier,
Responsable produit, Collamat AG

Solutions

Une seule plateforme d'étiquetage pour tous les systèmes SAP

Coop a installé le système de gestion de l’étiquetage de NiceLabel, qui fonctionne avec les systèmes d’entreprise de Coop existants. Toutes les données du matériel et des commandes sont stockées dans SAP. Le système SAP ECC (ERP) envoie les données à SAP MII, le MES (système de gestion des processus industriels) de Coop. Toutes les informations de commandes sont ensuite transférées de SAP MII à une base de données centrale.

Tous les masques d'étiquettes sont stockés de manière centralisée dans le système de gestion de documents (DMS) de NiceLabel. Les informations relatives aux allergènes et aux prix sont actuellement stockées dans des feuilles de calcul Excel, qui sont aussi stockées de manière centralisée dans le DMS de NiceLabel.

Pour pouvoir transmettre les données des étiquettes aux sites de production, Coop a dupliqué la base de données centrale sur chaque site. L'entreprise duplique également localement la base de données de masques de NiceLabel afin que chaque site de production puisse continuer à produire des étiquettes, même si leur connexion à la base de données centrale est interrompue. Ces mesures de secours sont essentielles pour assurer une production continue sur les sites de fabrication.

Les utilisateurs impriment des étiquettes à l'aide de terminaux portables (lecteurs de codes à barres) exécutés sous Windows et Android. Ils scannent une commande ou un numéro d'article et sélectionnent l'imprimante sur laquelle l'étiquette doit être imprimée, le reste étant géré par le système d'intégration de NiceLabel qui regroupe toutes les informations pour créer une étiquette complète à imprimer.

Avant, nous avions 10 interfaces différentes pour différentes solutions d’impression. Aujourd’hui, nous n’avons plus qu’un seul système, un seul point de contact et une seule interface avec NiceLabel.

Didier Gremaud
Responsable des processus IT pour les entreprises de production ERP chez Coop

Résultat

Étiquettes précises et cohérentes

« Avant, nous avions 10 interfaces différentes pour différentes solutions d’impression », commente Didier Gremaud, Responsable des processus IT pour les entreprises de production ERP chez Coop. « Aujourd’hui, nous n’avons plus qu’un seul système, un seul point de contact et une seule interface avec NiceLabel. » Le fait d’avoir un seul système pour l’impression de toutes les étiquettes permet à Coop de gagner un temps de production précieux et évite d’avoir à retoucher les étiquettes. Avant NiceLabel, Coop devait parfois rapporter les étiquettes en production car la disposition n’était pas bonne. Au lieu de créer plusieurs versions de masques d’étiquettes pour s’adapter à différentes imprimantes, Coop peut maintenant utiliser des masques universels qui garantissent un format d’étiquette correct et approuvé, quel que soit le type d’imprimante et de résolution.

« Avant, vous pouviez créer une copie d’étiquette et elle paraissait différente lorsqu’elle était imprimée, alors qu’elle était censée être identique », commente Didier. « Ce qui est bien, maintenant, c’est que nous pouvons prévisualiser l’étiquette avant de l’imprimer. Nous n’avons pas besoin de vérifier en production à quoi ressemblera l’étiquette une fois imprimée. »

Les flux d’approbation intégrés aident à éviter les erreurs

NiceLabel permet également à Coop de centraliser de manière contrôlée les modifications d’étiquettes et le processus d’approbation. « Nous avons défini des flux de travail pour les modifications d’étiquettes. Seuls les groupes d’utilisateurs spécifiés peuvent effectuer les modifications pour éviter toute modification non autorisée, ce qui favorise un flux de travail de modifications plus sûr. Le processus dans son ensemble est bien plus simple, et nous pouvons définir l’heure et la date auxquelles nous voulons que les modifications soient valides », déclare Didier.

Respect des exigences régionales et réglementaires

Coop bénéficie également de la fonctionnalité unique des allergènes et tables de nutrition de NiceLabel, aspect que l’entreprise a développé spécifiquement pour l’industrie des aliments et des boissons. Cette fonctionnalité aide Coop à gérer les informations relatives aux allergènes et aux tables de nutrition dans plusieurs langues, et lui permet de formater facilement les informations relatives aux allergènes (par exemple, en les soulignant et en les mettant en gras) pour sauter aux yeux du consommateur.

Projets d'expansion

Début 2018, Coop a également commencé à déployer son impression d’étiquettes normalisées dans ses boulangeries en interne. Il s’agit de grands magasins de vente au détail répartis dans toute la Suisse où le pain et autres viennoiseries sont faits sur place. Ces magasins doivent imprimer des étiquettes et utilisaient auparavant un logiciel installé en local pour produire leurs étiquettes. Aujourd’hui, Coop peut aussi garantir un étiquetage cohérent dans ces magasins grâce au système d’impression Web (Web Printing) de NiceLabel. 5 sites ont déjà installé la solution d’impression Web de NiceLabel, et d’autres ont prévu de le faire dans les prochains mois.

Avec NiceLabel, il a pu utiliser le même système pour l’impression sur le bureau et mobile. Il n’a pas eu besoin d’investir pour dupliquer son système, ce qui a représenté de grosses économies.

Leon McDonnell,
Gestionnaire de prestations de services

Image2

Découvrez les économies que votre entreprise peut réaliser
grâce à la transformation numérique de l’étiquetage

Demander un rendez-vous gratuit

Image2

Découvrez encore plus d’histoires similaires

Retour sur investissement en moins de 4 mois

Siemens standardise son étiquetage à travers toutes ses usines pour renforcer son efficacité
Fabrication | SAP | Electronique

Siemens normalise son étiquetage dans toutes ses usines pour améliorer son efficacité et réaliser des économies au-delà de son retour sur investissement initial.

En savoir plus >

Baisse des coûts informatiques

 Un fabricant international de cosmétiques adapte son étiquetage aux normes GHS avec une solution d’impression d’étiquettes en nuage
Fabrication | GHS

Un fabricant international de cosmétiques adapte son étiquetage aux normes GHS tout en réalisant d'importantes économies avec une solution d'impression d'étiquettes hébergée sur le Cloud.

En savoir plus >

Hausse des ventes

Une laiterie multinationale normalise son étiquetage et son marquage direct pour gagner en compétitivité
Fabrication | Aliments et boissons | Wonderware

Une laiterie internationale normalise son logiciel d'étiquetage mondial et son marquage direct pour gagner en compétitivité.

En savoir plus >
Télécharger le PDF
PDF

Étude de cas Coop

Son objectif était d'avoir des étiquettes universelles et portables, afin d'obtenir le même résultat quelle que soit l'imprimante ou la résolution.

Télécharger le PDF